Japon

Le Japon expérimenté dans cet atelier est un Japon rêvé, créé de toutes pièces. La fascination et l’attrait, voire l’amour, pour cet archipel sont vifs. Les paysages, les attentions portées aux choses éphémères, l’exquise présence des détails, la tension, aussi, et les visages souvent rieurs et impassibles tout à la fois : ces aspects construisent « mon » Japon, un des « mes ailleurs ».

Ces ateliers d’écriture dédiés au Japon se veulent une plongée dans les imaginaires, les histoires, les rêves, les cauchemars, la poésie d’un endroit qui attire autant qu’il interroge. « Écrire le Japon » construit votre rapport au texte, avant tout. Enraciné dans l’imaginaire d’un pays, dans l’esprit si particulier des romans japonais, des haïkus et des contes, l’atelier d’écriture Japon vise à vous faire écrire des textes de fiction à partir de contraintes orientées en direction de cet archipel. Alors, ce cycle d’ateliers s’adresse à toutes celles et ceux qui sont curieux de découvrir les choses typiquement japonaises, par le biais de textes et d’images qui donnent un cadre et des possibilités pour écrire de la fiction.

4 et 18 juin / 2 juillet 2024 | Les musiques de Murakami. Ces 3 dernières séances sont consacrées, à la musique dans l’écriture de Murakami Haruki : la place qu’occupent les musiques sonores, les arts musicaux (jazz, pop, rock, opéras) et la musique de son écriture qu’on nomme aussi prosodie. Ces 3 séances seront différentes des approches menées jusqu’alors : il s’agira d’écouter des morceaux et de considérer des extraits de son œuvre écrite.

Fin du cycle le 2 juillet 2024.