Éros (en non mixité)

Livre photocollage éros Élise Vandel (tous droits réservés).

En atelier, l’écriture jaillit, se partage et se construit. Comme le fantasme, le langage produit des images. Les ateliers d’écriture érotique sont l’occasion de se saisir des forces de création qui sommeillent en chacun.e de nous…

écrire l’érotisme en non-mixité
  • Des séances d’écriture pour les femmes et personnes de genre et/ou de sexe féminins.
  • Des références prises très majoritairement chez les autrices.

Je vis sur le fonds de frivolité qui vient au secours des existences longues.

Colette, La naissance du jour, 1928.

Ces ateliers d’écriture font partie de la même énergie que ceux du cycle ateliers Éros.

Les sources de la série d’écriture érotique en non-mixité se situent dans la littérature et la poésie nées d’autrices.

Lors de ces ateliers, quel que soit votre rapport à l’écriture de fiction, vous êtes accompagnée.s par l’énergie du groupe, par les échanges menés et par les contraintes que j’imagine. Elles sont exclusivement créées pour chaque atelier. Elles visent à vous faire déployer votre créativité. L’imagination fonctionne à la manière d’un muscle qui s’use si l’on ne s’en sert pas.

Dans Écrire Éros en non-mixité, nous veillerons à sortir des sentiers rebattus par les scénarios littéraires habituels. L’effort se portera tout particulièrement sur la façon de dire l’amour, la sensualité, la chair et le plaisir d’un point de vue féminin, par vos plumes, féminines. La façon de vivre cet élan est singulière – propre à chacune – et l’intimité, la connivence pour l’exprimer peut croître autrement dans des groupes non-mixtes.

Mesdames, c’est le plaisir des mots qui prime. Et s’il n’est question que d’écriture, l’humour n’est jamais loin. Alors… Si écrire le corps et ses plaisirs vous tente, franchissez le pas !

  • Écrire Éros s’adresse à un public âgé de + de 18 ans.
écrire l’érotisme, C’EST QUAND ?

Visio + présentiel. 10h-18h, 55€/séance.

  • Samedi 1 juin 2024 | Seulement ça, précis de joyaux corporels. Blasons, corps, corporéité, les zones et les mots qui les nomment, les subliment.
références indicatives :

Sarah Barmak, Jouir, en quête de l’orgasme féminin, Zones, 2019.

Belinda Cannone, Petit éloge du désir, Folio 2€/Gallimard, 2013.

Colette, affirmer sa liberté, podcast France Culture.

Dictionnaire du corps, dir. Michela Marzano, PUF/Quadrige Dicopoches, 2007.

Marguerite Duras, L’amour, folio Gallimard, 1971 pour la première édition.

Adeline Fleury, Petit éloge de la jouissance féminine, éditions Les Pérégrines, 2022.

Nora Gaspard, Être la femme contrebasse, 2021, éditions Secrètes.

Elsa Marpeau, Petit éloge des brunes, Folio 2€/Gallimard, 2013.

Marie-Agnès Michel, 69, nouvelles, éditions Blanche, 2000.

Anaïs Nin, Alice et autres nouvelles, éditions La Musardine, 2022.

Anaïs Nin, Vénus Erotica, éditions Stocke/Le livre de poche, 1977.

Nagisa Oshima, L’empire des sens, 1976.

Apollonia Saint-Clair, dessinatrice.

Alina Reyes, Derrière la porte, Pocket, Robert Laffont, 1994.

Christiane Rochefort, romans, années 1970-80.

Victoire Tuaillon, Les couilles sur la table, Points, Binge Audio Editions, 2019.

Série Valéria (Netflix) d’après les romans d’Elisabet Benavent.